Lycée de la Mer et du Littoral : Menu
La vie du Lycée > CDI > Informations
Des auteurs au CDI

Date : 29-05-2009

 Le CDI du lycée  a accueilli cette année trois auteurs dans le cadre de "lire en fête"

Léonora Miano est venue en automne

Fabrice Colin en Hiver (photo ci-dessus)

Joseph Béhé au printemps

Trois saisons, trois auteurs qui ont été diversement apprécié par nos élèves… voici quelques témoignages  ! 

Rencontre avec les auteurs : paroles d’élèves  

On a beaucoup apprécié Joseph Behé car c’est celui qui nous a le plus captivé. On a appris beaucoup de choses concernant la bande dessinée. Il nous a expliqué comment fonctionnait la BD. Grâce à lui, nous savons désormais comment se déroule la construction d’une planche, mais pas seulement. Nous avons été surpris car c’est  le premier dessinateur  qui utilise un ordinateur pour améliorer ses créations.

Fabrice Colin nous a expliqué comment il procédait pour écrire ses sciences fictions. Il nous a montré un de ses livres et cela nous a permis de faire la différence entre science-fiction et fantastique. Sa jeunesse nous a mis tout de suite à l’aise et en confiance. Quant à Léonora Miano, elle nous a fait comprendre que dans ses livres elle aimait parler de faits sociaux.

Ces trois rencontres nous ont beaucoup appris sur la manière  d’écrire plusieurs genres et de dessiner le sujet sur la BD nous a plus intéressés que les autres rencontres, même si cela était instructif.

Manon, Samantha et Alice   (2de 2) 

 

 

Les rencontres avec les auteurs nous ont permis d’élargir nos connaissances et d’approfondir notre littéraire et artistique.

Léonora  Miano : c’est en la rencontrant que nous avons pu découvrir une femme plein de richesse et qui ne mâche pas ses mots. En lisant ses nouvelles nous avons pu constater que celle-ci représente sa personnalité et ses origines. On se souvient d’une femme directe, dynamique.

Fabrice Colin : il nous a parlé du fantastique, et des histoires Walt Disney

Joseph Béhé : c’est en le rencontrant que nous avons découvert l’art du dessin. Nous avons adoré le moment où il a dessiné ainsi que le moment où il nous a parlé des séances des ses BD.

Nous avons apprécié l’ensemble du projet.

Alexia, Julie Gaudron  et Julie Gombeaud (2de 2)  

 

La rencontre avec Léonora Miano fut intéressante. Elle nous a fait part du fonctionnement de son travail. Malgré tout, elle paraissait réticente.

La rencontre avec Fabrice Colin était très sympathique ainsi que dynamique, peut-être aurait-il dû nous laisser prendre la parole plus souvent afin de lui poser des questions. Il nous a tout de même éclairé sur certaines catégories du genre fantastique.

La rencontre avec Joseph Béhé fut captivante. Il a su nous faire partager sa passion pour son travail. Il a fait preuve d’enthousiasme et paraissait content d’être à nos côtés. Nous avons appris plein de choses sur la création d’une BD.

 

Léonora Miano parlait bien de son métier et de ses origines, néanmoins j’ai trouvé la rencontre avec elle moins intéressante que celle de Fabrice Colin.

Fabrice colin : c’était très intéressant, il n’a fait que parler de ses livres et a su tenir la classe éveillée pendant les deux heures de son intervention.

Joseph Béhé : sûrement la rencontre la plus intéressante des trois. L’auteur nous a, pour finir, je pense, apporté des précisions sur son métier, tout en ponctuant ses interventions par des illustrations.

 

 

 

C’est un 1ère septembre 2008 que notre classe de seconde a pris siège dans le train qui aurait emmené tout au long de l’année à travers les monts et les vallées de la littérature. Premier arrêt  à travers la station automnale où Léonora Miano nous attend sur le quai. Cette femme aux facettes variées qui émane des terres brûlantes de son Cameroun natal… Elle s’adresse à nous sur un ton monotone, avec du vécu et du brio, avec une nuance d’attitude hédoniste, lasse de répondre sans arrêt aux mêmes interrogations de certains élèves intéressés à l’entendre. Notre rencontre ne fut peut-être pas prévue ni présumée mais au final des traces d’échanges et de découverte se sont  fossilisés. Deuxième arrêt : la station hivernale qui loge M. Fabrice Colin ; l’écrivain renommé en « fantastic » qui contrairement au réalisme de Mme Miano et de sa vérité flagellante  nous a fait  découvrir  un monde farfelu et plein de bonds merveilleux.

Nolwenn , Christopher et Jérôme  (2de 2) 

 

Photo 1  : Fabrice Colin

Photos 2 et 3 : Joseph Béhé

Photos 4 et 5 : Léonora Miano

  
Portfolio :